La Côte d’Ivoire est le plus grand utilisateur de cryptomonnaies au sein de l’UEMOA

La Côte d’Ivoire est le plus grand utilisateur de cryptomonnaies au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Cela ressort d’un rapport de Triple A, une plateforme spécialisée dans la technologie Blockchain. Cette dernière permet également aux commerçants d’être payés en Bitcoin.

Son étude indique qu’il y a 343 000 détenteurs de portefeuilles cryptographiques en Côte d’Ivoire. Cette dernière est suivie du Mali qui compte 232 000 utilisateurs de monnaies virtuelles. Viennent ensuite le Sénégal (204 000 détenteurs) et le Burkina Faso (198 000 détenteurs). Le Bénin occupe la dernière place dans le Top 5 du classement au sein de l’UEMOA avec 162 000 utilisateurs.

À l’échelle africaine, la Côte d’Ivoire a été classée au 13e rang. Le Nigéria occupe la première place sur le continent. Il compte près de 13 millions d’utilisateurs de cryptomonnaies. Il est suivi du Kenya (2e), de l’Afrique du Sud (3e), de l’Egypte (4e) et de l’Ethiopie (5e). Les cryptomonnaies ne connaissent pas encore un essor remarquable en Afrique du fait de la réticence des pouvoirs publics. 

Ces derniers voient en elles, une menace pour leur système financier à cause de leur volatilité et de l’absence de régulation fiable et sécurisée. Les Etats africains préfèrent opter pour des monnaies numériques basées sur leur devise locale. Le Nigéria, grand oppresseur de l’utilisateur cryptographique en Afrique, a récemment lancé la version numérique de sa monnaie qu’il a nommé le e-Naira. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *