Burkina Faso : 8 militaires arrêtés pour tentative de coup d’Etat

Huit militaires burkinabais ont été arrêtés pour tentative de coup d’Etat. L’annonce a été faite hier, par le procureur militaire de Ouagadougou. Ils auraient mis en place, « un projet de déstabilisation des institutions de la République ». L’information aurait fuité d’un « membre de la bande », rapporte Le Monde.

Les huit militaires ont été interpellés suite à une enquête. Celle-ci a été ouverte depuis que les autorités ont été averties du coup. Parmi eux, figure le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana, chef de corps du 12e régiment d’infanterie commando. Il est également, jusqu’à nouvel ordre, le commandant du groupement des forces du secteur ouest qui mènent la lutte anti-terroriste dans le pays.

Emmanuel Zoungrana faisait l’objet de soupçons sur des complots de déstabilisation du pouvoir au Burkina Faso, « avec des ramifications à l’étranger ». Lesdits soupçons datent du 27 novembre, date à laquelle des centaines de Burkinabais sont descendus dans la rue pour fustiger « l’incapacité » des autorités à faire face à la violence djihadiste. Cette dernière a déjà causé des centaines de morts. On compte à ce jour, des centaines de milliers de déplacés.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *