L’UE lève les restrictions de voyage imposées aux pays d’Afrique australe

L’Union européenne (UE) a décidé hier de retirer les pays d’Afrique australe de la liste des Etats dont les ressortissants sont interdits d’accès sur son territoire. Les voyageurs en provenance de ces pays peuvent désormais se rendre dans les Etats de l’UE. Ils devront toutefois présenter des tests PCR négatifs datant de moins de 72 heures. Ils seront « toujours soumis aux mesures sanitaires applicables aux voyageurs en provenance de pays tiers ». 

L’UE a imposé des restrictions de voyage à sept pays africains le 26 novembre dernier. Il s’agit du Botswana, d’Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de la Namibie, de l’Afrique du Sud et du Zimbabwe. Cette mesure avait été prise pour empêcher l’arrivée du variant Omicron, apparu dans la région australe d’Afrique, sur le territoire européen. 

L’UE a expliqué par la suite que ces restrictions devraient également permettre d’obtenir un gain de temps pour administrer la dose de rappel à la population européenne avant l’apparition d’une nouvelle vague de la pandémie. Une mesure de précaution qui n’a finalement pas porté ses fruits comme l’espéraient les dirigeants européens. 

Dans plusieurs pays de l’UE, notamment la France et la Belgique, Omicron est devenu le variant dominant depuis quelques semaines. Les cas d’infection ne cessent d’augmenter. La situation pourrait s’empirer dans les jours et semaines à venir. D’autant plus que l’Europe entre dans la période la plus froide de l’hiver. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *