La Côte d’Ivoire devient un constructeur automobile

La Côte d’Ivoire fait désormais partie du club des pays constructeurs automobiles d’Afrique. Elle a lancé ses premiers minibus hier. Ceux-ci ont été construits par l’Unité d’assemblage de véhicules Iveco Daily Ivoire. « C’est la première fois que les véhicules produits ici seront estampillés Made in Côte d’Ivoire du fait du haut niveau d’assemblage réalisé sur les chaînes de montage » s’est réjoui Patrick Achi, Premier ministre ivoirien.

La Côte d’Ivoire devient ainsi un hub logistique industriel sous régional. Son unité de production de véhicules, lancée en août 2018, est désormais « totalement opérationnelle », rapporte l’Agence de presse africaine. Elle dispose d’une capacité de montage de 1000 minibus par an. Elle est dotée des technologies de dernières générations. L’unité de production automobile créera 500 emplois directs.

Les autorités ivoiriennes ne comptent pas s’en arrêter là. D’après le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, des études seront faites au cours de cette année. Elles permettront d’établir le plan nécessaire pour construire une zone industrielle de grande envergure à San-Pedro d’ici 2025. Cette zone sera uniquement destinée à l’industrie automobile. L’ambition du gouvernement ivoirien est de porter la contribution du secteur industriel à 30% du PIB de l’Etat. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *