Cameroun : le peuple des Pygmées menacé par la destruction des forêts

Les Pygmées sont menacés par la destruction des forêts au Cameroun. Ce peuple vivant dans les bois d’Afrique centrale se retrouve sans abri à cause de l’abattage des arbres. Une situation due à l’exploitation minière et à l’essor de la filière du bois dans la sous-région. Des milliers de Pygmées de la forêt tropicale humide de Nomedjo au sud du Cameroun ont été expulsés de force de leurs habitats, rapporte l’Agence Anadolu.

Les Pygmées sont pourtant les premiers indigènes du Cameroun. Ils ont toujours résidé dans les forêts où ils trouvent tout ce dont ils ont besoin. « Notre vie dépend de la forêt. La forêt est notre patrie où nous répondons à tous nos besoins » confie Elenga Emile, un Pygmée. « L’Etat nous a interdit d’entrer dans les forêts. Quand ils nous attrapent dans la forêt, ils nous battent » dénonce Tombombo Dieudonné, un autre Pygmée. Il leur est interdit d’entrer dans les parcs nationaux qui étaient autrefois leurs habitats.

Cet exode auquel ils ont été contraints a gravement affecté leur mode de vie. « Nous venons de la forêt, ils nous ont condamnés à vivre au bord de cette route. Quand nous étions dans la forêt, nous trouvions de la nourriture de très bonne qualité » explique Tombombo. Ce qui n’est plus le cas depuis qu’ils ont été obligés de quitter les forêts.

Au Cameroun, le commerce du bois représente 20% du Budget de l’Etat depuis les indépendances. « Chaque année, des centaines de milliers d’hectares de forêt sont détruits par des entreprises dans la région où seuls les Pygmées Baka vivent » indique Venant Messe, coordinateur de l’association Okani. Cette dernière défend les droits des peuples autochtones vivant dans les forêts du Cameroun. Pour rappel, les Pygmées sont les plus célèbres des peuples autochtones d’Afrique. Ils vivent et chassent dans les forêts d’Afrique centrale depuis près de 5 000 ans.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *