Le Nigéria a tué 950 terroristes ces sept derniers mois

L’armée de la République fédérale du Nigéria a exterminé 950 terroristes et en a arrêté 79 au cours des sept derniers mois. Sur cette même période, plus de 500 brigands et criminels ont également été tués sur le territoire national. C’est ce qu’a déclaré le Major-général Bernard Onyeuko. C’est le directeur par intérim des opérations médiatiques de la défense. Il s’est exprimé le week-end dernier face à la presse sur la situation de la lutte contre le terrorisme et le banditisme au Nigéria.

D’après lui, les opérations menées par les forces fédérales ont permis de sauver près de 1000 civils kidnappés. Elles ont servi à récupérer divers types d’armes que détenaient les criminels et les terroristes, rapporte l’Agence de presse africaine (APA). 3 250 têtes de bétail volées et 238 mots ont aussi été saisis auprès de ces hors-la-loi.

Le Nigéria est l’une des grandes victimes du terrorisme en Afrique. Chaque année, des dizaines d’attaques sont recensées sur le territoire national. On compte ainsi des centaines de morts et de déplacés, sans compter les maisons brulées et les troupeaux volés. La semaine dernière, au moins 200 civils innocents ont été tués dans l’Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du pays. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *