UEMOA : la dette publique devrait s’être établie à 52,5% en 2021

La dette publique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) devrait s’être établie à 52,5% de son PIB au cours de l’année écoulée. Ce qui ferait une hausse de 2,1% en glissement annuel, rapporte Sika Finance. En détails, la dette intérieure devrait atteindre 18,9% du PIB et celle extérieure, 33,6% du PIB. Ces données ont été dévoilées par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

L’augmentation de l’encours de la dette publique en 2021 est due à la détérioration du déficit budgétaire au sein de la zone. Ce dernier s’est détérioré de 2,38% à fin septembre 2021. Toutefois, la hausse de la dette publique de l’UEMOA n’alourdira pas le poids du service de la dette pour les Etats membres.

En effet, le montant à rembourser par l’union ne représente que 51,7% de ses recettes en 2021. Ce taux était beaucoup plus élevé en 2020, soit 58,6%. L’assouplissement du service de la dette a été favorisé par l’allègement de la charge de la dette extérieure grâce aux initiatives internationales de restructuration. Il faut ajouter à cela, l’augmentation des recettes fiscales des pays de l’Union. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *