Le Nigéria se lance dans la production de vaccins anti-covid

La République fédérale du Nigéria s’est lancée dans la production de vaccin anti-covid. L’information a été rendue publique par le président Muhammadu Buhari lors d’une interview télévisée. « Nous travaillons très dur avec le ministère de la Santé pour développer des vaccins » a déclaré Buhari. Il a cependant ajouté que son gouvernement ne fera pas « de tapage médiatique sur le sujet jusqu’à ce que son projet aboutisse ».

Cette initiative vise à augmenter le nombre de vaccins anti-covid disponibles sur le territoire national. En effet, indiquent les experts de la santé, le Nigéria doit renforcer sa campagne de vaccination. Il doit notamment tripler le nombre de doses de vaccin administrées quotidiennement, passant de 100 000/jour à 300 000/jour. Autrement, il n’atteindra pas son objectif de vacciner la moitié de sa population d’ici la fin de l’année 2022.

L’acquisition de vaccins auprès des parties extérieures ne permettra pas au pays de tenir dans les délais prévus. D’autant plus que les doses de vaccins réceptionnées ne sont pas conservables sur une longue durée. Ce qui entraîne la destruction de certains stocks lorsque ceux-ci arrivent à expiration. Il y a deux semaines, les autorités sanitaires ont été obligées d’incinérer plus d’un million de doses de vaccin anti-covid. La solution pour résoudre le problème à court terme, réside donc dans la production locale de vaccins.

À l’heure actuelle, le Nigéria a enregistré plus de 245 000 cas d’infections à la Covid-19 et plus de 3000 décès. Il faut toutefois préciser que ces chiffres sont largement en dessous de la réalité. Les autorités sanitaires du pays n’ont réalisé que très peu de tests de dépistage à l’échelle nationale. Elles ignorent donc le réel impact de la pandémie sur le territoire. Par ailleurs, le Nigéria n’a vacciné que 4% de sa population. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *