La startup mPharma mobilise 35 millions $ pour renforcer ses activités de télémédecine

La startup ghanéenne mPharma a récemment clôturé une levée de fonds de série D. Elle y a mobilisé 35 millions $. Ces capitaux seront utilisés pour bâtir la plateforme de données de l’entreprise. Ils permettront également à cette dernière de tripler sa base de talents au cours des trois prochaines années et de soutenir son projet d’expansion sur de nouveaux marchés.

« Nous recrutons plus de 100 ingénieurs pour développer toutes nos technologies en interne (…). Nous investissons également dans d’autres talents qualifiés comme les médecins, les infirmières, et les professionnels indispensables au travail que nous faisons » a déclaré Gregory Rockson, PDG de mPharma. L’objectif de la startup ghanéenne est de créer un ensemble de données structurées sur la santé. Cela permettra d’ « offrir de meilleurs services de soins à la communauté ».

L’entreprise construit actuellement un réseau de pharmacies communautaires (Mutti) à travers l’Afrique. Elle prévoit d’être le fournisseur de référence de services de soins de santé primaires, pour des millions de personnes sur le continent. Pour l’instant, elle opère au Ghana, au Nigéria, au Kenya, en Zambie, au Malawi, au Rwanda et en Ethiopie.

« Nous transformons les pharmacies communautaires en système de santé moderne en Afrique. Nous aurons une pharmacie Mutti dans chaque communauté du continent. Nous garantirons la disponibilité et la sécurité des médicaments pour chaque communauté » explique Rockson. Le nouveau tour de table réalisé par mPharma porte le montant de toutes ses levées de fonds à 65 millions $. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *