La Côte d’Ivoire introduit une taxe sur la matière plastique

Le gouvernement ivoirien a introduit une taxe spéciale qui sera imposée aux entreprises productrices et importatrices de certains produits à base de matière plastique. Les sociétés dont il est question vont désormais payer 50 FCFA (0,086 $) pour chaque kilogramme de sacs, sachets ou films en plastique. Cette mesure a été instituée via l’article 26 de l’annexe fiscale de la Loi des Finances 2022. Elle s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité et de la protection de l’environnement. 

Cette mesure n’inclut pas, pour l’instant, d’autres produits en matière plastique en dehors de ceux susmentionnés. Elle ne concerne, par exemple, pas les bouteilles en plastique. Toutefois, les autorités ivoiriennes prévoient d’étendre la taxe spéciale à plus de produits confectionnés à partir de la matière plastique. L’annexe fiscale 2022 est critiquée par certaines parties de la société.

D’après le Patronat ivoirien, 31% des mesures de ce document entraîneront une augmentation de la pression fiscale sur les contribuables, rapporte l’Agence de Presse Africaine (APA). Annick Soko, experte en fiscalité, ne partage pas forcément ce point de vue du Patronat ivoirien. Selon elle, « 31% des mesures visent une rationalisation, un aménagement et une modernisation du dispositif fiscal ». 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *