RDC : le gaz méthane provenant de l’éruption du Nyiragongo menace 2 millions de personnes à Goma

Malgré la fin de l’éruption du volcan Nyiragongo, la population de Goma continue d’être menacée par ses effets secondaires. Le gaz méthane issu des laves met en danger, le bien-être voire la vie de 2 millions de personnes vivant aux abords du lac Kivu où s’est entassé ledit gaz. D’après les scientifiques cités par Actualité.CD, les laves pourraient avoir atteint les profondeurs de la nappe. Ce qui pourrait provoquer par la suite, des déjections de gaz brusques et imprévues qui asphyxieront la population environnante.

Les autorités ont donc décidé d’exécuter un programme de dégazage du lac. L’objectif est de réduire le risque d’explosion gazeuse en éliminant progressivement les gaz dissous dans l’eau. Le volcan du Nyiragongo est entré en éruption durant le mois de mai 2021. Des dizaines de Congolais sont morts et des milliers ont perdu leurs maisons détruites par les laves. Il y a quelques jours, l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) a enregistré une « intense activité » du volcan. Ils ont exhorté à cet effet la population ainsi que les autorités à faire preuve de « vigilance ». 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *