Plus de 4000 migrants africains morts ou disparus dans leur quête de l’eldorado européen en 2021

Plus de 4000 migrants africains ont soit perdu la vie, soit disparu en 2021 en tentant de rejoindre l’Espagne dans leur quête de l’eldorado européen. C’est le bilan que vient de dresser l’ONG Caminando Fronteras. Par rapport à l’année précédente (2020), le nombre de migrants morts ou disparus a presque doublé. 94% des corps de ceux-ci n’ont pas été retrouvés.

L’année 2021 a été la plus meurtrière depuis 1997, rapporte VOA Afrique des données de l’ONG APDHA. « Ce sont les chiffres de la douleur » déplore Maria Gonzalez Rollan, co-auteure du rapport de l’ONG Caminando Fronteras. Elle regrette notamment le nombre de femmes (628) et d’enfants (205) qui ont perdu la vie en 2021 lors des migrations.

La plupart des migrants ont perdu la vie en essayant d’atteindre les Canaries depuis le Nord-ouest de l’Afrique. Cette route est, en effet, très dangereuse. Elle n’en reste pas moins la plus empruntée depuis des années. En 2021, plus de 37 300 migrants sont parvenus aux côtes espagnoles selon le ministère espagnol de l’Intérieur. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *