L’Afrique n’atteindra pas sa croissance économique d’avant-covid en 2022

La croissance économique de l’Afrique n’atteindra pas son niveau d’avant-covid (4%) en 2022. C’est ce qu’indique le Fonds monétaire international (FMI) dans sa nouvelle publication. Le continent africain a enregistré la plus faible croissance économique du monde en 2021, soit 3,7%. Cette faible progression sera pareille en 2022, soit 3,8%, prévoit l’institution financière. Il s’agit selon elle, d’« une reprise bienvenue mais relativement modeste ».

La relance post-covid « en Afrique subsaharienne sera la plus lente dans le monde vu que les économies développées vont croître de plus de 5% et les pays émergents ou en développement de plus de 6% ». Cette lente reprise s’explique par le faible taux de vaccination enregistré sur le continent. À l’heure actuelle, moins de 5% de la population africaine a reçu le vaccin anti-covid. 

D’après le FMI, « il faudra probablement plus d’un an pour qu’un nombre significatif de gens soient vaccinés » malgré la disponibilité des doses de vaccin. Le retard dans la campagne de vaccination en Afrique met « en danger, des décennies de progrès économique et social durement gagné », rapporte VOA Afrique. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *