Mali : les élections dans 5 ans pour une plus longue transition

Les autorités de transition maliennes pourraient reporter la tenue des élections de cinq ans. C’est du moins ce que recommandent les assises nationales de la refondation qui ont rendu leurs conclusions hier. Les participants à cette concertation « se sont prononcés pour la prorogation de la transition ». Ils ont proposé des délais allant de six mois à cinq ans. Cette prolongation vise, indiquent-ils, à « pouvoir réaliser les réformes institutionnelles structurantes ». Ce qui permettra d’avoir « des élections crédibles, équitables, et transparentes » ont-ils ajouté.

Les propositions issues des assises nationales de la refondation confortent ainsi la volonté de la junte au pouvoir. Il y a quelques semaines, le Premier ministre malien déclarait que les élections ne pouvaient pas avoir lieu dans les délais préalablement prévus comme l’exigeaient la CEDEAO et l’UA. Le chef du gouvernement expliquait qu’il fallait s’assurer de la sécurité sur l’ensemble du territoire avant d’organiser un quelconque scrutin. Car, poursuivait-il, l’insécurité et les violences « règnent sur 80% du territoire malien ». Les organisateurs des assises ont déclaré que 70 000 personnes provenant de l’ensemble du pays ont participé aux concertations.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *