RDC : les dépenses budgétaires des ministères ont dépassé les prévisions de 2 milliards $ en 2018

En 2018, les ministères congolais ont effectué des dépenses dépassant de 2 milliards $, les budgets prévus. Cela ressort d’un rapport sur la gestion des Finances publiques au cours des trois dernières années. La Cour des comptes, auteur du rapport, dénonce un tel dépassement budgétaire des ministères qui représente 42% de leur budget annuel.

En 2020, les crédits alloués par le ministère des Mines aux différentes dépenses excèdent les prévisions de 961%. Ceux du ministère des Affaires étrangères ont augmenté de 411% et ceux du ministère de la Justice, de 180%. La présidence congolaise est l’institution de la République qui a su limiter au maximum son dépassement budgétaire. Le sien est passé de 470% en 2018 à 13% en 2020.

Les dépassements budgétaires constituent des fautes de gestion condamnables par la loi, indique Ernest Izemengia, 1er président de la Cour des comptes, cité par RFI. Les noms des personnes responsables de ces fautes ont été transmis aux responsables politiques. La Cour n’est pas compétente pour juger les comptables publics. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *