Afrique du Sud : un projet d’exploration de Shell suspendu par la Justice

La justice sud-africaine a suspendu hier, le projet d’exploration sismique de la compagnie anglo-néerlandaise Shell. Cette mise aux arrêts fait suite à un recours initié par les communautés locales qui protestent contre ledit projet. La justice a suspendu ce dernier pour deux raisons. La première, Shell n’a pas suivi la procédure selon laquelle il devrait consulter et sensibiliser les populations de la région. D’autant plus que celles-ci détiennent des droits de pêche au large de la « Wild Coast », zone où devait se réaliser le projet d’exploration. De plus, les populations de la région entretiennent un lien spirituel et culturel très particulier avec l’océan. Ce qu’a reconnu le tribunal sud-africain. La deuxième raison de la suspension du projet porte sur l’inexistence d’une autorisation environnementale. Shell devrait se faire délivrer un permis selon la loi sur la gestion de l’environnement avant de démarrer ses travaux d’exploration.

La décision de la justice sud-africaine est « vraiment une victoire majeure » pour les avocats ayant défendu la cause des communautés locales. En effet, des groupes de défense de l’environnement avaient initié un premier recours au tribunal au début de ce mois, sans succès. Ils n’avaient pas suffisamment d’éléments pour défendre leur protestation. Un problème qu’ils n’ont pas tardé à résoudre pour revenir à la charge. « (…) Peu importe la quantité d’argent amenée dans le pays, si les droits constitutionnels de ces communautés de pêcheurs sont ignorés, tout doit être arrêté » rapporte l’avocate Wilmien Wicomb de la déclaration de la Cour. Pour l’instant, la compagnie Shell s’est engagée à respecter la décision de justice sans préciser si elle initiera un appel. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *