Le Nigéria lève 608 millions $ sur le marché financier local 

La République fédérale du Nigéria a réalisé un emprunt obligataire sur le marché financier local. L’opération lui a permis de mobiliser 608,55 millions $ de fonds souverains dénommés « Sukuk ». Elle a été sursouscrite par les investisseurs à plus de 340%. Parmi ces derniers, figurent des banques, des gestionnaires de fonds, des fonds de pension et des particuliers.

« Le niveau croissant de la participation d’un nombre plus diversifié et plus important d’investisseurs vient confirmer que l’objectif du Bureau national de gestion de la dette (DMO) est atteint ». Le Bureau cherche en effet à accroître sa base d’investisseurs nationaux. Il veut par la même occasion, contribuer à l’inclusion financière.

La réussite de cette levée de fonds traduit aussi la confiance des investisseurs à l’égard des Sukuk souverains émis par le Nigéria, a déclaré le DMO. L’emprunt obligataire a été levé à un taux d’intérêt annuel de 12,80% avec une maturité de 10 ans. Il permettra de financer plusieurs projets d’infrastructures comme la réhabilitation et la reconstruction de routes dans le pays. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *