Les Etats-Unis rouvriront leurs frontières à 8 pays africains dès le 31 décembre

Les Etats-Unis d’Amérique ont décidé de lever les restrictions qu’ils ont imposé à certains pays africains depuis l’apparition du variant Omicron. Les voyageurs en provenance de huit Etats africains pourront entrer à nouveau sur le territoire américain à partir du 31 décembre prochain. L’annonce a été faite le week-end dernier par la Maison Blanche. Les pays concernés sont l’Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, Eswatini, le Malawi et le Mozambique.

La levée des restrictions a été motivée par deux facteurs, indique la présidence américaine. Le premier est lié à l’efficacité des vaccins actuels contre le variant Omicron. Dès son apparition, il y avait des inquiétudes dans le rang des scientifiques sur la capacité des sérums existants à protéger contre cette souche du virus. L’administration Biden est désormais rassurée du fait que les « vaccins actuels protègent efficacement contre une forme grave (de la Covid-19) liée à Omicron, surtout après une dose de rappel ».

Le deuxième facteur relève d’une évidence scientifique. L’interdiction des vols à destination des Etats-Unis visait à empêcher le variant Omicron d’arriver sur le territoire américain. Une mesure qui n’a pas eu l’effet escompté. Entre temps, le variant s’est largement répandu dans le pays.

Les « voyageurs internationaux venus de ces pays (d’Afrique australe) n’auront pas d’impact significatif sur le nombre de cas aux Etats-Unis », a déclaré le gouvernement américain. Pour rappel, la fermeture des frontières américaines aux pays touchés par le variant Omicron a été fortement critiquée par la communauté internationale. L’Afrique du Sud s’est sentie punie par ces restrictions. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *