Sanlam pourrait bientôt racheter toutes les filiales africaines d’Allianz

L’assureur sud-africain Sanlam évalue actuellement des « alternatives stratégiques » avec le groupe allemand Allianz pour racheter toutes les filiales africaines de ce dernier. Sanlam a demandé à ses actionnaires de faire preuve de prudence dans le cadre de l’opération. La réussite de cette dernière pourrait « avoir un effet important sur le prix des titres de Sanlam » indique le groupe sud-africain. 

Pour l’instant, Allianz n’a donné aucun commentaire sur la cession de ses divisions africaines. « Nous cherchons toujours à développer notre activité » déclare toutefois un porte-parole du groupe allemand, cité par Afrimag. « Cela implique, poursuit-il, d’explorer des domaines de coopération stratégique qui pourraient accélérer une croissance rentable ».

Contacté par L’Économiste, le groupe allemand affirme qu’il communiquera sur l’opération au moment opportun. En 2020, Allianz a mobilisé moins de 565 millions $ de recettes dans ses filiales africaines. Il compte plus de 100 millions de clients dans 12 pays africains. Allianz « continue (toutefois) de développer sa présence en Afrique et de gagner des positions de leadership sur les marchés clés du continent ». Pour rappel, Sanlam est le plus grand assureur d’Afrique. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *