Maroc : toute célébration du nouvel an interdite par les autorités

Le gouvernement marocain vient de prendre de nouvelles mesures restrictives pour lutter contre la propagation de la Covid-19 sur son territoire. Parmi celles-ci, figure l’interdiction de toute célébration du nouvel an. L’information a été donnée dans un communiqué dont l’application prendra effet du 31 décembre au 1er janvier.

Entre autres restrictions, on peut citer l’ « interdiction d’organiser des soirées, des programmes spéciaux dans les hôtels, restaurants et établissements touristiques ». Il y a aussi la « fermeture des restaurants et des cafés à 23h30 », et l’établissement d’un « couvre-feu nocturne » de 00h00 à 06h00. L’objectif des autorités est de « préserver la santé des citoyennes et des citoyens » rapporte Infomédiaire.

Le gouvernement marocain veut ainsi consolider les résultats positifs importants réalisés par le Royaume dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. En effet, indique le communiqué, « le danger de propagation de la pandémie persiste ». À l’heure actuelle, le Maroc compte plus de 953 000 cas d’infections à la Covid-19 et près de 15 000 personnes décédées du virus. Le Royaume chérifien fait toutefois partie des pays les plus vaccinés sur le continent africain. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *