Malawi : le paludisme tue plus de personnes que la Covid-19 sur une même période

Au Malawi, la Covid-19 n’est pas la maladie la plus terrible à craindre. Le paludisme est beaucoup plus dangereux dans ce pays d’Afrique de l’Est. Selon le directeur du programme national de lutte contre le paludisme, Dr Michael Kayange, la malaria tue plus de personnes que la Covid-19 sur une même période. En détails, le paludisme coûte la vie à 2500 Malawites. La Covid-19 quant à elle en a exterminé 2300 sur ces deux dernières années.

C’est un état de choses que déplore la ministre malawienne de la Santé, Khumbize Kandodo Chaponda. « Le paludisme est évitable et les gens doivent se faire soigner dans les hôpitaux pour aller mieux » rappelle la ministre. La Covid-19 par contre est un mal beaucoup plus dangereux qui s’est répandu dans le monde et qui n’est pas encore prêt d’être éradiqué. Il faut que les Malawiens prennent les dispositions nécessaires pour éviter qu’il y ait tant de morts dus au paludisme, recommande la ministre.

Elle invite toutefois la population malawite à se faire vacciner contre le coronavirus. Les dépenses liées aux prises en charge des cas graves et l’indisponibilité des malades dans leurs lieux de travail ralentissent l’économie nationale explique-t-elle. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *