Mozambique : 150 millions $ pour fournir de l’eau potable grâce aux solutions solaires

La Banque mondiale a accordé une subvention 150 millions $ pour le Mozambique. Les fonds ont été décaissés par l’Association internationale de développement (IDA). Ils permettront de fournir de l’eau potable dans le nord du pays, grâce à des solutions solaires. Les populations de cette région ont assez de difficultés pour accéder au liquide vital. Selon la Banque mondiale, un ménage sur trois est approvisionné en eau potable au Mozambique. Un sur 10 a accès à l’assainissement. Le nord du pays concentre pourtant une bonne partie de la population mozambicaine.

L’objectif de l’IDA est donc d’accorder des subventions aux gouvernements provinciaux du Mozambique pour leur permettre de résoudre directement le problème de l’accès à l’eau potable. D’autant plus qu’ils sont plus proches des ménages affectés par la situation. Chaque gouvernement provincial devra « assurer une planification participative des investissements », indique l’IDA citée par Afrik21.

Pour réaliser ce projet, l’institution financière compte se servir de solutions solaires. Les installations de production d’eau potable seront dotées de systèmes solaires photovoltaïques. Ce qui devrait permettre de réduire les émissions de carbone. L’approvisionnement universel en eau potable au Mozambique sera notamment favorable aux femmes et aux filles vivant en milieu rural selon la directrice de la Banque mondiale pour ce pays. Idah Pswarayi-Riddihough a déclaré que la réussite de ce projet entraînera par exemple « une diminution de l’absentéisme et des abandons scolaires » chez les filles. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *