Nigéria : la BAD accorde 170 millions $ pour soutenir les startups numériques

La République fédérale du Nigéria a obtenu un financement de 170 millions $ auprès de la Banque africaine de développement (BAD). Les fonds sont destinés à la mise en œuvre du programme d’investissement dans les entreprises numériques et créatives (i-DICE). Celui-ci vise à stimuler l’innovation numérique et à promouvoir l’entreprenariat dans le pays, rapporte Sika Finance.

Son coût global est estimé à 500 millions $. Il sera cofinancé par la BAD, l’Agence française de développement (AFD) et la Banque islamique de développement (BID). L’i-DICE financera 226 startups technologiques et créatives. Il fournira des services financiers à 451 petites et moyennes entreprises du secteur numérique. Il créera 6,1 millions d’emplois directs et indirects et impactera plus de 68 millions de personnes.

« Ce programme fait partie de la dernière série de nos opérations destinées à renforcer la mise en œuvre de la Stratégie de la Banque pour l’emploi des jeunes en Afrique ». C’est ce qu’a déclaré Beth Dunford, vice-présidente de la BAD pour l’agriculture, le développement humain et social. « (…) L’accent mis par le programme sur le secteur numérique renforcera les efforts de création d’emplois du Nigéria » poursuit-elle. D’autant plus que « les entreprises technologiques recoupent tous les secteurs de croissance économique ». 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *