Le Bénin et le Togo investissent 71,28 millions $ dans la protection de leurs côtes

Le Bénin et le Togo ont décidé d’investir 71,28 millions $ dans la protection de leurs côtes transfrontalières. Les travaux liés à ce projet ont été confiés à la société néerlandaise Boskalis International BV. L’initiative est le fruit d’un contrat récemment signé par les parties concernées. Elle vise à « lutter contre l’érosion qui atteint 12 à 30m par an aux points critiques » et contre « la dégradation des écosystèmes et les inondations récurrentes ». C’est ce qu’indiquent les autorités, citées par Togo First.

L’initiative permettra aussi « de renforcer la résilience des populations ouest-africaines et transformer leurs moyens de subsistance ». Les travaux de protection seront effectués sur le segment de la côte transfrontalière Agbodrafo (Togo) à Grand-Popo (Bénin). La bande littorale qui lie les deux pays est estimée à 180 km. Le présent projet s’inscrit dans le cadre du volet régional du programme d’investissements, de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP). Ce dernier coûtera 210 millions $. Il est financé par la Banque mondiale. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *