RDC : 70 millions $ pour développer des infrastructures socioéconomiques

La République démocratique du Congo (RDC) a reçu un prêt de 70 millions $ auprès de la Banque africaine de développement (BAD). Les fonds permettront de réaliser la deuxième phase du Projet de renforcement des infrastructures socioéconomiques dans la région Centre (PRISE II). Ce dernier « vise à assurer un accès durable et inclusif à l’eau potable, l’assainissement, la santé, l’éducation et l’emploi pour les résidents bénéficiaires ». C’est ce qu’explique Beth Dunford. Elle est la vice-présidente de la BAD pour l’Agriculture, et le Développement humain et social. Un accent particulier sera mis sur les femmes et les enfants qui ont des difficultés à accéder à ces différents services.

En détail, l’enveloppe aidera les autorités congolaises à construire 41 écoles, 40 centres de santé, 88 latrines et 22 mini-réseaux d’eau potable. La mise en œuvre du projet durera 5 années. Ce dernier bénéficiera à près de 900 000 personnes dans dix provinces de la RDC. Il s’agit notamment du Kasaï central, Kasaï oriental, Sankuru, LomamiKwuilu et du Haut-Katanga. Le projet permettra de « remédier aux faiblesses institutionnelles et fournir des services durables » dans ces régions. Sa première phase a contribué à l’amélioration du cadre de vie de dizaines de milliers de personnes. Elle a notamment favorisé la construction de 60 systèmes d’alimentation en eau potable, 60 écoles, 60 centres de santé et 504 latrines. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *