Tanzanie : l’Etat obtient 16% d’intérêts libres dans la plus grande mine du pays

L’Etat tanzanien a reçu 16% d’intérêts libres dans la mine Williamson. C’est la plus grande mine du pays. L’annonce a été faite par la compagnie Petra Diamonds. Cette dernière détient la majorité des actifs de ce gisement de diamants. La cession de ces intérêts vise à se conformer à la législation du pays qui exige que l’Etat détienne 16% d’intérêts libres dans toutes les principales mines qui se trouvent sur son territoire. Un accord-cadre a été signé hier par la compagnie Petra Diamonds et le gouvernement pour officialiser l’acquisition. Celle-ci ne coûtera rien à l’Etat tanzanien.

« Cet accord-cadre est l’aboutissement de nombreux mois de négociations qui ont parfois été affectées par la pandémie de Covid-19 » fait savoir Richard Duffy, PDG de Petra Diamonds. Il se réjouit du nouveau partenariat « qui marque une nouvelle ère dans la relation entre les parties prenantes à la coentreprise ». Cette collaboration « pose également les jalons d’une exploitation durable de la mine Williamson ». La participation de Petra Diamonds dans le gisement passe désormais à 63% et celle de l’Etat tanzanien, à 37%. Pour rappel, les réserves de diamants de la mine de Williamson sont estimées à 38 millions de carats. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *