Le Sénégal réintroduit la fonction de Premier ministre

Le Parlement sénégalais a adopté le projet de loi réintroduisant la fonction de Premier ministre dans le système gouvernemental. Ce poste a été supprimé par l’actuel président Macky Sall en 2019. C’est encore lui qui a décidé de rétablir cette fonction. « Je ne peux m’occuper du Sénégal au quotidien, il faut donc un Premier ministre pour le faire » explique Macky Sall dans un entretien accordé à France 24. En effet, le Chef de l’Etat sénégalais présidera la Conférence de l’Union africaine à partir de janvier 2022. Il n’aura donc plus seulement la gestion de l’Etat sénégalais sous sa charge.

La réintroduction du poste de Premier ministre se justifie par ailleurs par « les impératifs de relance de l’économie nationale ». Elle vise aussi à répondre à la nécessité « d’une meilleure coordination de la mise en œuvre des politiques publiques ». C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Justice, Malick Sall, lorsqu’il défendait le projet de loi face au Parlement. Le rétablissement de la fonction fait renaître, par la même occasion, la responsabilité du gouvernement vis-à-vis de l’Assemblée nationale. Le pouvoir exécutif devra désormais rendre des comptes devant le pouvoir législatif. La nomination du futur Premier ministre, Chef du gouvernement, se fera après les élections locales de janvier prochain. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *