Tanzanie : Barrick Gold obtient six nouveaux permis aurifères

La compagnie canadienne Barrick Gold a obtenu six nouvelles licences aurifères en Tanzanie. Elle les a rachetées auprès de la Mineral industry Promotion and Consulting Company Limited (MIPCCL). L’annonce a été faite cette semaine par l’une des filiales locales de Barrick Gold, Bulyanhulu Gold Mine Limited. Le groupe canadien décaissera 6 millions $ pour boucler l’acquisition de ces permis miniers. En plus de ce montant, il effectuera des payements conditionnels. Ceux-ci varieront en fonction des ressources minérales qui seront découvertes sur les sites aurifères nouvellement acquis.

Le rachat des six permis aurifères « constitue une étape importante dans la stratégie de l’entreprise » a déclaré Mark Bristow, PDG de Barrick Gold. La compagnie canadienne compte en effet « augmenter ses investissements dans de nouvelles opportunités de croissance en Tanzanie » a expliqué Bristow. Barrick Gold projette par ailleurs d’investir au moins 9 millions $ dans les nouveaux actifs aurifères, au cours des quatre prochaines années. Le groupe canadien s’implante de plus en plus en Tanzanie. Il y exploite déjà les mines d’or North Mara, Bulyanhulu et Buzwagi, en coentreprise avec l’Etat.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *