Niger : le FMI accordera 276 millions $ pour soutenir une croissance résiliente

Le Fonds monétaire international (FMI) a validé un financement triennal de 276 millions $ pour le Niger. Cette aide s’inscrit dans le cadre d’une Facilité élargie de crédit (FEC). Elle permettra au Niger de renforcer son cadre macroéconomique et de soutenir une croissance résiliente et inclusive. Le pays bénéficiera d’un décaissement immédiat de 55,2 millions $, fait savoir le FMI.

Les fonds seront investis dans l’élargissement de l’espace budgétaire, la lutte contre la corruption et l’amélioration du climat des affaires. Cette dernière vise à favoriser l’essor du secteur privé et la création d’emplois. « La promotion du développement d’un secteur privé diversifié et la mise en œuvre de réformes visant à renforcer les cadres de gouvernance et de lutte contre la corruption seront essentielles pour atténuer les risques budgétaires et renforcer l’environnement des affaires ». C’est ce qu’a déclaré Antoinette Sayeh, directrice générale adjointe du FMI.

« L’économie nigérienne devrait rebondir en 2021 avec le démarrage des exportations de pétrole via un nouvel oléoduc vers la côte béninoise. Ces perspectives globalement favorables sont toutefois soumises à des risques de dégradation importants » fait-elle savoir. Ces derniers sont « liés aux défis sécuritaires accrus dans la région du Sahel ». Il faut ajouter à cela, une « exposition accrue du Niger aux effets du changement climatique ». Par ailleurs, « un engagement ferme sur les réformes et leur mise en œuvre inébranlable garantiront la réussite du programme » précise Sayeh.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *