RDC : 566 millions $ d’investissements promis par l’AFD

L’Agence française de développement (AFD) s’est engagée à investir 565,98 millions $ en République démocratique du Congo (RDC). Un protocole d’accord a été signé à cet effet par le ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi et le DG du groupe AFD, Rémy Rioux. La cérémonie de paraphage a eu lieu en présence du président congolais, Félix Tshisekedi. Les fonds seront débloqués au cours des quatre prochaines années. Ils seront injectés dans les secteurs prioritaires tels que l’énergie, le climat, l’éducation, la santé et l’agriculture.

« On va multiplier par quatre nos engagements dans ce pays » fait savoir le DG de l’AFD. Son institution, poursuit-il, a « plus de capacités » et « plus d’ambition ». La signature de ce protocole d’accord résulte du renouement des relations financières entre la RDC et le Fonds monétaire international (FMI). Ce dernier a en effet conclu un accord avec le pays pour lui décaisser 1,5 milliards $ au cours des trois prochaines années. « C’est ce dont on avait besoin pour se réengager ici » explique Rémy Rioux.

En dehors des 565,98 millions $ qui seront investis, l’AFD accordera deux autres financements à la RDC. Le premier sera une subvention de 11,32 millions $ destinée au renforcement de la professionnalisation des enseignants. Le second sera également un don de 4,01 millions $. Il permettra de soutenir « l’interconnexion des régies financières » du ministère des Finances. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *