Afrique de l’Ouest/Sahel : la crise alimentaire guette 33 millions de personnes

33,4 millions de personnes risquent d’être bientôt confrontées à une crise alimentaire en Afrique de l’Ouest et au Sahel. Cela ressort d’une nouvelle étude du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA). « La principale raison de cette situation est liée à l’insécurité, à la violence » indique Laurent Bossard. C’est le chef du Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO). Actuellement, 23,7 millions de personnes sont en situation de crise alimentaire dans ces zones. Avec 33,4 millions de personnes, ce sera 10,5 % de la population de la région qui serait touchée.

Selon Laurent Bossard, les conflits perpétrés dans la zone « des trois frontières » et dans celle du Lac Tchad augmentent considérablement le risque que l’insécurité alimentaire s’aggrave. Le Nigéria sera le pays le plus affecté par la situation. À la fin de cet été, la plus grande économie d’Afrique pourrait compter 18 millions de personnes en situation de crise alimentaire. « Derrière ces chiffres, ce sont des personnes réelles qui vont souffrir » s’indigne Ollo Sib, chercheur au Programme alimentaire mondial (PAM). Il faudrait selon lui, 700 millions $ pour aider ces personnes au cours des 6 prochains mois. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *