Afrique du Sud : la croissance économique menacée par les restrictions étrangères

La croissance économique sud-africaine est menacée par les restrictions imposées par les Etats du monde suite à l’apparition du nouveau variant de la Covid-19. Le PIB sud-africain devrait croître de plus de 5 % en 2021. 90 pays ont cependant décidé de fermer leurs frontières aux ressortissants de la nation arc-en-ciel après la détection du variant Omicron. Ils ont aussi suspendu tous les vols à destination de ce pays. Ce qui porte un coup à certains secteurs d’activités, notamment le tourisme.

D’après PricewaterhouseCoopers (PWC), un réseau international de spécialistes financiers, les restrictions imposées par les pays pourraient faire perdre 406 millions $ de recettes à l’Afrique du Sud. Tous les experts revoient la croissance économique du pays à la baisse. Celle-ci devrait s’établir à environ 4 % en 2021. Cette année aura été celle durant laquelle l’Afrique du Sud a connu les plus grands chocs économiques de son histoire.

Depuis le début de la pandémie, le pays a subi plusieurs restrictions de la part de la communauté internationale. D’autant plus qu’il est le plus affecté du continent. Affaiblie par la crise de Covid-19, l’Afrique du Sud a dû encore faire face aux émeutes en juillet dernier. Celles-ci ont été causées par l’arrestation de l’ancien président Jacob Zuma. Elles ont entraîné des pertes de plus de 3 milliards $ à l’économie nationale et ont fait plus de 350 morts.

La question de la transition énergétique est venue aggraver la situation du pays. L’Afrique du Sud est devenue l’une des principales cibles dans la chasse aux sources fossiles. Elle s’est vu imposer plusieurs mesures pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Faut-il le rappeler, l’Afrique du Sud est le plus grand émetteur de carbone en Afrique et le 12e au monde. Autant de pressions qui ont largement pesé sur l’économie nationale pourtant en redressement. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *