La Covid-19 a causé une augmentation des décès dus au paludisme en 2020

La pandémie de Covid-19 a entraîné une hausse des décès dus au paludisme en 2020. Cela ressort d’un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). 14 millions de cas de paludisme ont été enregistrés l’année dernière. 627 000 en sont morts. Cela fait 69 000 cas de décès supplémentaires par rapport à l’année 2019. « 47 000 (sur les 69 000) sont imputables aux perturbations dans les services de prévention et de soin, principalement à cause de la pandémie de Covid-19 ». C’est ce qu’a déclaré Pedro Alonso, directeur du Programme mondial de lutte contre le paludisme de l’OMS cité par RFI.

Il indique toutefois que les progrès enregistrés dans la lutte contre le paludisme avaient déjà commencé à stagner bien avant le début de la pandémie. La Covid-19 est venue contrebalancer ces avancées et pourrait continuer puisqu’elle n’est pas encore finie. « Sans mesures rapides et fortes, l’objectif de l’OMS de diminuer de 90 % le taux de mortalité lié au paludisme d’ici 2030 ne sera pas atteint. Nous pourrions même encore perdre du terrain » prévient Pedro Alonso. Pour rappel, l’Afrique est le continent le plus touché par le paludisme. Sa région subsaharienne concentre la quasi-totalité des cas.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *