Yassir lève 30 millions $ pour se lancer sur des marchés en Afrique subsaharienne

La startup algérienne Yassir vient de réaliser un tour de table de série A. Elle y a mobilisé 30 millions $. Plusieurs investisseurs ont participé à cette levée de fonds. On peut citer WndrCo, DN Capital, DX Ventures et Kismet Capital. La réussite de l’opération témoigne de leur confiance et de leur soutien à la mission de la startup, a déclaré Noureddine Tayebu, cofondateur de Yassir. « Nous utiliserons ces fonds pour triper la taille de notre équipe d’ingénierie afin de répondre à nos ambitions en matière de produits. Nous nous en servirons pour consolider notre croissance sur les marchés existants via des produits actuels et nouveaux. Nous allons également nous lancer sur de nouveaux marchés. Notamment dans les pays d’Afrique subsaharienne, mais aussi dans d’autres zones géographiques stratégiques » a-t-il indiqué.

Anthony Saleh est un associé chez WndrCo, une société d’investissement axée sur les entreprises de technologies grand public. « Lorsque nous avons rencontré Yassir, nous avons vu une opportunité d’accéder à un marché énorme avec un service prenant le meilleur des modèles que nous avons vus ailleurs. Nous sommes ravis de faire partie de ce remarquable projet » affirme Anthony Saleh, cité par Financial Afrik. Yassir offre des services à la demande tels que le transport et la livraison de repas et de denrées alimentaires à domicile, rapporte Les Eco. La startup travaille avec plus de 40.000 partenaires. Figurent parmi ceux-ci, des chauffeurs, des livreurs, des commerçants, et des grossistes. L’entreprise Yassir fournit également des services de paiement à ses utilisateurs. Elle intervient dans ce secteur, notamment dans les régions où une grande majorité de clients et de commerçants restent non bancarisés ou utilisent rarement des services de paiement.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *