Nigéria : 2 milliards $ promis pour le secteur minier

Les Emirats arabes unis se sont engagés à investir 2 milliards $ dans le secteur minier nigérian. L’annonce a été faite par Etore Thomas. Ce dernier est le chef du département des relations publiques du gouvernement fédéral nigérian. Il s’exprimait ainsi lors de l’Exposition universelle de 2020 qui se tient actuellement à Dubaï. Les fonds promis permettront de valoriser le potentiel minier du premier producteur de pétrole en Afrique. Un accord entre les deux pays devrait être bientôt signé à cet effet. Un programme de gestion des investissements sera défini avant le paraphage des documents.

D’après Etore Thomas, un accent particulier sera mis sur la filière aurifère. Le gouvernement de Muhammadu Buhari a engagé certaines réformes pour permettre à l’industrie de l’or de rapporter beaucoup plus à l’Etat fédéral. On peut notamment citer la construction de raffineries et la lutte contre l’orpaillage. Les autorités nigérianes visent des recettes de 500 millions $ sur les impôts liés au secteur, à court terme. Les ressources en fer, en nickel, en cuivre et en charbon devraient aussi favoriser l’atteinte des objectifs du gouvernement dans le secteur des mines. Le pays disposerait de 2 milliards de tonnes de minerai de fer, selon l’Agence Ecofin. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *