La Chine versera 10 milliards $ de ses droits de tirage spéciaux à l’Afrique

L’Empire du Milieu s’est engagé à abandonner 10 milliards $ de ses droits de tirage spéciaux (DTS) au profit de l’Afrique. L’annonce a été faite par le président chinois Xi Jinping. C’était au cours de la 8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC). La Chine compte ainsi remplir sa part dans le cadre du projet de réallocation de 100 milliards $ de DTS des pays riches aux Etats africains. La contribution de l’Empire du Milieu porte à 55 milliards $, les fonds annoncés pour le continent. En effet, des pays comme le Canada, la France et le Royaume-Uni ont déjà joué leur partition. Il restera donc 45 milliards $ de DTS pour atteindre les objectifs visés. 

Le président chinois a indiqué lors de la FOCAC que son pays compte par ailleurs renforcer sa coopération avec l’Afrique. Pour ce faire, il compte annuler « la dette contractée sous la forme de prêts sans intérêt du gouvernement chinois, dont l’échéance est fixée à fin 2021 ». Cette faveur vise les pays les moins avancés du continent. La Chine compte aussi inciter ses entreprises à investir au moins 10 milliards $ en Afrique au cours des trois prochaines années. Le gouvernement chinois débloquera lui-même 10 autres milliards $ en guise de facilités de crédit pour les institutions financières africaines. Ces fonds permettront de soutenir les petites et moyennes entreprises du continent. Ils seront également investis dans des projets d’industrialisation et de promotion d’emplois en Afrique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *