4 pays ouest-africains s’unissent pour combattre les terroristes

4 Etats de la région ouest-africaine ont uni leurs forces pour combattre les rebelles des groupes islamistes. Il s’agit du Togo, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Ghana. L’information a été donnée par le ministre burkinabé de la Sécurité, Maxime Koné. Les quatre pays ont déployé plus de 5 700 soldats dans leurs régions frontalières pour mener des opérations militaires intenses. Celles-ci ont duré cinq jours. Elles ont permis d’arrêter 300 suspects, de saisir des armes, des munitions, des véhicules, des stupéfiants et une grande quantité de matériel servant à la fabrication des bombes.

Au Burkina Faso, l’opération a conduit à la destruction de cinq bases terroristes, indique le ministre Koné. Ce dernier ajoute qu’il n’y a pas eu de pertes en vies humaines. La plupart des rebelles arrêtés font partie des personnes recherchées par les services de renseignements. Cette opération résulte d’un accord conclu par les quatre Etats concernés lors d’un mini-sommet à Accra le 17 septembre 2017. Ils avaient décidé à l’époque d’unir leurs forces pour combattre les forces terroristes qui étendent de plus en plus leur emprise au Sahel et dans le Golfe de Guinée. Les groupes présents dans ces régions sont notamment Boko Haram et l’Etat Islamique. L’accord d’Accra a déjà permis de mener de pareilles opérations en mai 2018, novembre 2018 et novembre 2019.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *