Le Ghana rendra la vaccination anti-covid obligatoire en janvier 2022

Une bonne partie des Ghanéens sera obligée de se faire vacciner contre la Covid-19 à partir de janvier 2022. L’annonce a été faite par le directeur général des services de santé, Patrick Kuma-Aboagye. Les personnes qui seront obligées sont : les employés de toutes les branches du gouvernement, les agents de santé, le personnel de sécurité, les apprenants de l’enseignement secondaire et supérieur, et les chauffeurs. Outre ces catégories de personnes, les gens qui fréquentent les boîtes de nuit, les plages, les stades de sport et les restaurants, se verront demander une preuve de vaccination.

« Les élans d’hésitation vis-à-vis de la vaccination constituent des risques pour les progrès réalisés jusqu’à présent » souligne Patrick cité par Reuters. Le Ghana fait en effet partie des pays les moins vaccinés du continent. On compte actuellement 7 % de la population ghanéenne totalement immunisée contre la Covid-19. Le pays enregistre dans le même temps, 131 083 cas d’infection et 1220 décès à ce jour. Selon les autorités, il y a de fortes chances que les cas d’infection augmentent les semaines à venir. D’autant plus que les vacances et les périodes de fêtes approchent.

Le Ghana compte 30 millions d’habitants environ. Il a reçu plus de 12 millions de doses de vaccin anti-covid et devrait en obtenir 7 millions d’autres avant fin décembre 2021. Les autorités comptent, dès demain, les déployer sur l’ensemble du territoire. Les agents de santé chargés de la vaccination apporteront le sérum dans les marchés, les églises et les écoles. « Pas qu’on les fera sortir pour se faire vacciner. Mais si vous le leur apportez, ils le prendront » déclare Patrick. Décembre sera le « mois de la vaccination », fait-il savoir.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *