WIOCC mobilise 200 millions $ pour renforcer la connectivité en Afrique

West Indian Ocean Cable Company (WIOCC) a levé un financement de 200 millions $ pour renforcer la connectivité en Afrique. L’annonce a été faite la semaine dernière par l’entreprise. Les fonds seront investis dans la stratégie d’expansion de WIOCC sur le continent. Ils permettront d’améliorer la qualité et la disponibilité de l’infrastructure numérique. WIOCC vise « une expansion très significative de (son) infrastructure hyperscale grâce à des investissements dans de nouveaux systèmes sous-marins et un réseau terrestre de grande capacité ». C’est ce qu’a déclaré Chris Wood, PDG de WIOCC.

Une partie du financement mobilisé servira à la création d’un réseau panafricain interconnecté de centres de données à accès ouvert. Celui-ci sera nommé Open access data centres (OADC), rapporte Sika Finance. Il fournira des services visant à accélérer l’évolution des écosystèmes cloud en Afrique. L’objectif est de satisfaire la demande grandissante de la connectivité sur le continent. La construction de ce réseau est en cours à Lagos (Nigéria) et Durban (Afrique du Sud). Les centres de données de ces villes seront lancés en 2022. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *