Ghana : le Parlement rejette le Budget 2022 du gouvernement, une première

Le Parlement ghanéen a rejeté le Budget 2022 du gouvernement. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta. C’est la première fois qu’une chose pareille se produit dans ce pays ouest-africain, depuis l’avènement de sa 4e République. Les députés ont désapprouvé ce Budget notamment parce qu’il introduit une nouvelle taxe de 1,75 % sur les transactions électroniques. Cette réforme du gouvernement visant à augmenter les recettes de l’Etat ne convient pas aux élus du Peuple. 

Ce rejet a surtout été soutenu par les membres de l’opposition. Une situation qui a poussé les partisans de la mouvance à boycotter la séance de vote au siège de l’Assemblée nationale. Une nouvelle plénière des députés a été prévue pour demain mardi. Les membres du parti au pouvoir disent que ce rejet est inconstitutionnel. Ils comptent retourner la situation en leur faveur dès demain.

Pour rappel, la taxe de 1,75 % sur les transactions financières mobiles a été introduite au vu de l’essor des technologies de paiements électroniques. Un développement qui a notamment été renforcé avec la hausse de la demande des services de finances et de connectivité depuis le début de la crise de Covid-19. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *