Eni vend ses actifs dans les gazoducs Algérie-Italie à Snam pour 433 millions $

Le major pétrolier Eni a vendu 49,9 % de ses actifs dans les gazoducs reliant l’Algérie et l’Italie, à la société Snam. L’opération de cession lui a rapporté 433,81 millions $, apporte Energies-Medias. Eni gardera 50,1% de participations dans ces différents pipelines. Il s’agit notamment du gazoduc Trans Tunisian Pipeline Company (onshore) et du gazoduc Transmediterranean Pipeline Company (offshore).

L’opération « permet de réaliser des synergies entre les compétences respectives d’Eni et Snam sur une voie stratégique pour la sécurité des approvisionnement de gaz en Italie ». C’est ce qu’ont conjointement déclaré les deux sociétés. La transaction favorisera par ailleurs « les initiatives potentielles de développement dans le secteur de l’hydrogène en provenance d’Afrique du Nord ».

Pour Claudio Descalzi, DG d’Eni, ce partenariat libèrera « de nouvelles ressources à employer dans notre parcours de transition énergétique ». Le géant italien des Hydrocarbures s’est, en effet, engagé à réduire des émissions de gaz à effet de serre de 80% d’ici 2050. Il compte également atteindre la neutralité carbone dans sa branche (exploration-production) d’ici 2030. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *