Soudan : le Premier ministre destitué reprend le pouvoir aux côtés des putschistes

Abdallah Hamdok, le Premier ministre soudanais qui a été destitué suite au putsch du 25 octobre dernier a repris les rênes de l’Etat. Il dirigera cependant le pays en collaboration avec les putschistes. Il a signé à cet effet, un accord politique de partage de pouvoir avec le général Abdel Fattah al-Bourhane. Le Premier ministre a déclaré que sa volonté de travailler avec l’armée vise à maintenir la paix dans le pays et à éviter les conflits. Il faut empêcher le Soudan de sombrer dans un « chaos politique qui ferait couler le sang du peuple » rapporte l’Agence de presse africaine (APA) de son point de presse.

Le sang des Soudanais a pourtant coulé ces dernières semaines. Le dimanche dernier encore, un adolescent a été tué par balle. C’était lors des manifestations de la population contre le régime en place. On compte désormais une vingtaine de civils tués par l’armée soudanaise. C’est le total décompté lors des manifestations de protestation contre les putschistes. Ce retournement de veste d’Abdallah Hamdok est qualifié de « trahison » par les Soudanais. Ceux-ci réclament un régime unique civil « dans les plus brefs délais ». D’après les autorités en place, les élections se tiendront en 2023. Pour l’instant, le Premier ministre a pour rôle de conduire la transition et d’organiser progressivement le scrutin. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *