Afrique du Sud : les compagnies minières projettent d’investir 3,8 milliards $ dans le secteur électrique

Les compagnies minières sud-africaines prévoient d’injecter 3,8 milliards $ dans des projets d’accès à l’énergie renouvelable, rapporte Bloomberg. Un tel investissement permettra de produire 3 900 MW d’énergie électrique supplémentaire dans le pays. Les compagnies minières comptent, pour ce faire, construire des centrales solaires et éoliennes…

La capacité électrique qui sera générée par ces dernières, complétera celle de la compagnie électrique publique, Eskom. 
Les compagnies minières sud-africaines aideront ainsi les autorités à résoudre les problèmes liés à l’approvisionnement énergétique dans le pays. Elles pourront aussi contribuer à la décarbonisation de l’industrie électrique sud-africaine. Faut-il le rappeler, celle-ci est le plus grand émetteur de gaz à effet de serre (GES) en Afrique.

En juin dernier, le président Cyril Ramaphosa avait annoncé que l’apport du secteur privé dans le secteur électrique sera nettement amélioré. Les entreprises seront en mesure de produire jusqu’à 100 MW d’énergie électrique contre 1 MW actuellement. Ce qui permettra de les rendre indépendantes, notamment les compagnies minières. Les besoins électriques de ces dernières ont entraîné des pannes record au cours de cette année. Une situation qui a paralysé la relance économique nationale.

L’initiative des compagnies minières vise par ailleurs à limiter leurs émissions de carbone. Elle réduira à la fois les taxes liées à ces dernières, mais aussi les coûts d’électricité qui leur sont facturés par Eskom. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *