Le Nigeria ambitionne construire une usine de vaccins Covid-19 en 2022

Le Nigeria négocie un prêt de 30 millions $ auprès de la Banque mondiale. C’est pour construire une usine de vaccins Covid-19. Yemi Osinbajo, le vice-président, a fait l’annonce, le week-end dernier. Le Nigeria prévoit d’installer l’usine au cours du premier trimestre de 2022. La construction se fera en collaboration avec May & Baker Nigeria Plc rapporte le média Sika Finance. May & Baker Nigeria Plc est une société nigériane spécialisée dans la fabrication et la distribution de produits pharmaceutiques.

Le Nigeria s’ajoute ainsi à la liste des pays africains désirant installer une usine de vaccins covid-19. En effet, le Sénégal et le Rwanda ont annoncé une initiative similaire en octobre dernier. Ils avaient signé des accords avec le laboratoire allemand BioNTech pour la production locale de son vaccin Covid-19. Les différentes usines permettront de combler le manque de vaccin Covid-19 en Afrique.

Seulement 2,9 % de la population nigériane est vaccinée. Rappelons que l’ambition du pays est de vacciner plus de 50 % de sa population (111 millions de personnes) pour atteindre une immunité collective.

Fin septembre dernier, la Banque Mondiale avait accordé un prêt de 400 millions $ au Nigeria dans le cadre du projet de préparation et de réponse au virus covid-19. Ce financement devrait servir à l’achat et au déploiement de vaccins afin d’intensifier la campagne de vaccination contre le virus covid-19 dans le pays. Depuis le début de la pandémie, la Banque mondiale a déjà débloqué plus de 157 milliards $ pour faire face aux impacts sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie, selon l’Agence Ecofin.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *