UEMOA : la valeur des transactions via les comptes de monnaie électronique croit de 65%

Les transactions effectuées via les comptes de monnaie électronique au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont cru de 65,65 % en termes de valeur à fin décembre 2020. Elles se sont établies à 35,40 milliards $ à la fin de l’année écoulée. Ces chiffres ont été publiés par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Cette hausse s’explique par la diversification des services financiers numériques dans la région. On note ainsi l’ouverture de nouveaux corridors de transfert et l’essor des services bank to wallet et wallet to bank.

L’augmentation des transactions traduit aussi le renforcement de l’inclusion financière dans la zone, au deuxième semestre 2020. La pandémie de Covid-19 a favorisé le boom des transactions numériques. D’autant plus que les mesures restrictives forçaient les gens à rester chez eux. Les Etats ont profité de l’occasion pour mettre des politiques diverses en place pour le développement de l’économie numérique. La digitalisation des services de l’administration et des opérations commerciales a entraîné une forte adoption des systèmes de paiement digitaux.

D’après les données de la BCEAO, la Côte d’Ivoire a été le principal émetteur en matière de transferts d’argent via des comptes de monnaie numérique en 2020. Elle a effectué à elle seule, 54 % des envois de fonds de la zone en termes de valeur. Le Burkina Faso est quant à lui le principal récepteur. Il a encaissé 49,21 % de la valeur totale des opérations de transfert via les comptes de monnaie numérique. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *