Nigéria : 90 % de la population pourrait adopter le e-Naira selon le FMI

La République fédérale du Nigéria pourrait voir 90 % de sa population adopter la nouvelle monnaie numérique, e-Naira. Cela ressort d’un nouveau rapport du Fonds monétaire international (FMI). Il est intitulé cinq observations sur la monnaie numérique de la Banque centrale du Nigéria. L’institution financière y indique certaines conditions pour atteindre un tel taux de pénétration du e-Naira. L’une d’entre elles, la plus importante, sera de permettre aux personnes non bancarisées d’accéder à la monnaie numérique à partir de leur téléphone comme pour les vraies cryptomonnaies.

Rappelons qu’une bonne partie de la population nigériane n’a pas de comptes bancaires. Ils sont soit 38 millions de personnes. En permettant à ces dernières d’accéder à la monnaie numérique, les autorités nigérianes favoriseront une inclusion financière massive et rapide, indique le FMI. Il faudra aussi rallier le secteur informel à la politique de renforcement du taux de pénétration de l’e-Naira. D’autant plus que la monnaie numérique permettra d’apporter une plus grande transparence aux activités commerciales menées dans ce secteur. 80 % des emplois du pays y sont détenus. Cela consoliderait aussi l’assiette fiscale de la plus grande économie d’Afrique. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *