L’Algérie imposera une taxe de 9% sur l’importation du sucre

Les autorités algériennes prélèveront une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 9 % sur les importations de sucre blanc et brut dès le début de l’année 2022. L’annonce a été faite par le Premier ministre, Ayman Benabderrahmane. « L’Algérie importe environ 2 millions de tonnes de sucre par an. Elle est classée parmi les plus gros importateurs au monde » indique le dirigeant. La nouvelle taxe vise donc à réduire les importations de cet aliment et à régler les problèmes de santé qui y sont liés. Le Premier ministre veut ainsi parler du diabète, de l’hypertension et du cancer.   

L’Algérie compte diminuer de 555 millions $, les fonds qu’elle investit dans l’achat du sucre à l’extérieur, d’ici 2024. Ce projet fait partie de sa nouvelle feuille de route pour le secteur agricole. Le gouvernement algérien désire par ailleurs réduire les subventions destinées aux produits alimentaires. Il a déjà annoncé la baisse de la somme allouée sur la farine de blé et l’huile de cuisine. Pour rappel, l’Algérie est le plus grand importateur de sucre en Afrique et le 5e au classement mondial.  

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *