Tanzanie : le FMI décaisse 372 millions $ pour la riposte anti-covid

Le Fonds monétaire international (FMI) a débloqué une enveloppe de 372 millions $ pour aider la Tanzanie dans sa riposte anti-covid. Les fonds permettront de répondre aux besoins urgents qui ont été générés par la crise liée à la pandémie. « La Tanzanie a besoin d’une aide financière urgente pour mettre en œuvre le TCRP (Plan de réponse socio-économique de la Tanzanie au COVID-19) » a déclaré Bo Li, directeur général adjoint du FMI.

D’après lui, « le financement d’urgence du Fonds à des conditions entièrement concessionnelles aidera le pays à réduire son déficit de financement extérieur ». Il lui permettra aussi de « catalyser le soutien des donateurs. Le risque de détresse de la Tanzanie en matière de dette extérieure et publique en restera modéré ». Le décaissement d’un financement de la part du FMI est possible maintenant que la Tanzanie est dirigée par Samia Suluhu Hassan.

Sous le régime de son prédécesseur, John Magufuli, le pays s’était engagé dans une dynamique de scepticisme face au virus. Le gouvernement de l’ex-président s’opposait farouchement à l’existence de la pandémie. Magufuli considérait cette dernière comme une maladie conçue par les forces étrangères pour éliminer les Africains. L’arrivée de la nouvelle présidente Hassan a permis à la Tanzanie de changer de mentalité. Le pays a alors rejoint la communauté internationale dans la course anti-covid. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *