La Banque mondiale annonce un financement de 1,5 milliards $ pour l’Angola

La Banque mondiale a annoncé cette semaine qu’elle accordera un financement de 1,5 milliards $ à la République angolaise. Les fonds seront décaissés à partir de janvier 2022. Ils permettront de soutenir les secteurs de l’agriculture, de l’eau, et des infrastructures, a déclaré Hafez Ghanem. Il est le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique orientale et australe.

Hafez Ghanem a fait cette annonce à l’issue d’une rencontre avec le président angolais, Joao Lourenço. Il est, en effet, arrivé sur le territoire angolais pour évaluer et renforcer les relations entre la Banque mondiale et le pays. Ghanem a par ailleurs réaffirmé l’engagement de la Banque mondiale à soutenir l’Angola dans l’acquisition des vaccins pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

En mars dernier, la Banque mondiale a accordé une enveloppe de 700 millions $ à l’Etat angolais. Les fonds devraient servir à soutenir le programme national de croissance durable et inclusive. Le pays est confronté à une crise économique depuis 2015. C’est notamment en raison de la chute de ses revenus pétroliers. L’Angola enregistre une récession économique depuis 2016. Le pays a vu sa dette passer de 57,1 % du PIB en 2015 à 120,3 % du PIB en 2020. Le gouvernement s’est d’ailleurs lancé dans la cession de plusieurs dizaines de ses entreprises publiques. Son objectif est de mobiliser plus de recettes dans les caisses de l’Etat. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *