L’Egypte augmentera de 6 % les frais de transit dans le canal de Suez en 2022

Les dirigeants égyptiens ont décidé d’augmenter de 6 %, les frais de transit pour les navires passant par le canal de Suez, à partir de 2022. L’annonce a été faite par le président de l’Autorité du canal de Suez, Osama Rabea. Sont exemptés de cette nouvelle tarification, les navires de croisière et les navires de GNL. Pour cause, ceux-ci ont été les plus touchés par la pandémie de Covid-19, explique le responsable.

L’Autorité du canal de Suez veut appliquer une stratégie de marketing équilibrée et flexible, annonce Osama. Ce sera « une avancée majeure » pour introduire des mécanismes clairs visant à gérer les conditions et variations économiques mondiales en constante évolution. L’objectif du responsable de cette structure étatique est de faire du canal de Suez, le choix optimal pour les clients des autres canaux concurrents. Celui de Suez sera le plus rapide et le plus fiable. Cela permettra d’augmenter les recettes de l’Etat égyptien. En 2020, les revenus du canal de Suez ont cru de 12,4 % à 5,2 milliards $ malgré la crise de Covid-19. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *